Recommandations cinéma - 3

Salle de cinéma
Image par Bruno /Germany de Pixabay

Retrouvez cette semaine des recommandations de films (longs et courts métrages, français, géorgien, américain), d'un documentaire et d'un film d'animation pour tous les âges.

Une famille heureuse / Nana Ekvtimishvili Simon Gross

Une famille heureusePar Béatrice, bibliothèque municipale internationale de Grenoble

Un film géorgien féministe et réjouissant ! Professeure dans un lycée de Tbilissi, Manana est mariée depuis 25 ans à Soso. Ensemble, ils partagent leur appartement avec les parents de Manana, leurs 2 enfants et leur gendre. Une famille en apparence heureuse et soudée jusqu'à ce qu'à la surprise de tous, Manana annonce au soir de son 52e anniversaire sa décision de quitter le domicile conjugal pour s'installer seule. Ce film illustre de façon exemplaire le concept de Virginia Woolf "une chambre à soi" à travers le personnage de cette mère de famille qui tente simplement de retrouver une certaine indépendance face à une famille assez envahissante. Coup de cœur pour cette chronique familiale tendre et originale !

Amélie Nothomb : une vie entre deux eaux / Luca Chiari

Amélie NothombPar Séverine, bibliothèque Kateb Yacine de Grenoble

A chaque rentrée littéraire depuis 29 romans maintenant (!), l'énigmatique et excentrique Amélie Nothomb est invitée partout pour faire la promo de son dernier titre. L'auteure couronnée de succès au look "simili-gothique chapeauté" plaît autant qu'elle peut agacer. Si la curiosité vous pousse à aller voir au-delà des apparences, n'hésitez pas à visionner ce documentaire touchant qui nous emmène au cœur du Japon d'Amélie Nothomb. Comme une pièce de puzzle ajoutée à ses romans autobiographiques, ce récit filmé nous révèle les souvenirs chers à son enfance nippone et les fêlures indélébiles qui l'ont construite et définitivement liée à l'écriture.

Jackie / Pablo Larrain

JackiePar Marion, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Pablo Larrain parle avec brio de l’attentat de Dallas -et de ses conséquences- vu et ressenti par la veuve de JFK, Jackie, formidablement interprétée par Natalie Portman. Des allers-retours dans les souvenirs de ce deuil, à la dimension internationale et si personnel à la fois. Fascinant d’interprétation.

La dernière d'entre elles / Pierre Goetschel

La dernière d'entre ellesPar Marion, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Plongé dans les cahiers de souvenirs de sa grand-mère détenue à Auschwitz, le réalisateur interroge les expériences des amies de camps de son aïeule. Récits qui se croisent, douleur de la mémoire, impossibilité de raconter… ces femmes ont été et restent tellement vivantes. Rosette Levy, la « dernière d’entre elles » est incroyable. Une vraie réussite !

Just Charlie / Rebekah Fortune

Just CharliePar Marion, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Réalisé avant Girl de Lukas Dhont mais sorti après, le film de Rebekah Fortune souffre un peu de la comparaison. Pourtant, avec moins de violence mais plus de pudeur, l'importance du sujet l'emporte. Le jeu de ce jeune acteur est formidable !

Sage femme / Martin Provost

Sage femmePar Marion, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Deux Catherine (Deneuve et Frot), l'une fantasque, l'autre coincée, dans un film sur la transmission. A la limite de la fable, on se laisse embarquer dans cette ode à la liberté et la joie de vivre. Feel good movie !

 

Mon papi s'est caché / Anne Huynh

Mon papi s'est cachéPar Marion, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Un magnifique court film d’animation en peinture animé qui aborde avec délicatesse le sujet du deuil. Un splendide jardin fleuri, des mots d’enfants, des rires, une balançoire et une partie de cache-cache font de Mon papi s’est caché un petit joyau qui s’adresse à tous les âges.

Ato san nen / Pedro Collantes

Ato san nenPar Céline, bibliothèque Centre-Ville de Grenoble

Doit-on vraiment parler un langage commun pour se comprendre ? N’est-on pas toujours l’étranger de quelqu’un d’autre ? Marisa et Hiroshi vont en faire l’expérience dans ce court métrage délicat et lumineux.